Accueil Actualités Visite de Mme Myriam El Khomri

Visite de Mme Myriam El Khomri

09/01/2015
Actualités

Secrétaire d'Etat chargée de la politique de la ville

Le Nouveau Programme de Renouvellement Urbain

Mercredi 8 janvier, Madame Myriam El Khomri, Secrétaire d’Etat à la Politique de la Ville se déplaçait à Evreux et à Val de Reuil pour visiter les quartiers sélectionnés dans le NPRU 2. Elle a rencontré les représentants de Eure habitat qui ont pu exposer les enjeux pour l’Office.

Ces dix dernières années, aux côtés de l’ANRU et des collectivités locales, Eure habitat s’est impliqué fortement dans la restructuration de 6 quartiers ANRU. Engagé dans la réalisation de son Plan de stratégie patrimoniale, et soutenu par la CGLLS, l’Office s’est également fortement mobilisé dans la réhabilitation de son parc hors ANRU. Ainsi, depuis 10 ans, en et hors ANRU, 3.700 logements ont été réhabilités, 1.500 logements ont été démolis, et 1.500 nouveaux logements plus performants ont été construits.


Aujourd’hui, le décret 21014-1750 du 30 décembre 2014 définit les paramètres du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (PRNU 2). 200 sites sont définis.

5 milliards d’euros ont été affectés au PNRU2 pour 2014-2020. 80% de cette enveloppe sera affectée aux 200 sites d’intérêt national. Le reste des crédits sera déconcentré pour des opérations d’intérêt local (OIL). La situation financière des EPCI et communes bénéficiaires sera prise en compte pour le calcul des subventions accordées à chaque PRU.


Pour Eure habitat, trois ensembles sont inscrits par les collectivités à ce programme :

–          Les 186 logements du Mail à Val de Reuil dont les travaux sont évalués à plus de 17 millions d’euros,

–          Les 150 LOPOFA de Nétreville à Evreux dont la réhabilitation est estimée à 11 millions d’euros

–          La réhabilitation thermique des 290 logements du Fer à Cheval pour 7 millions d’euros


Un protocole de préfiguration du PNRU2 devra être joint au Contrat de ville des EPCI concernés. Ce document définira les grands axes des opérations d’intérêt national, mais aussi ceux d’intérêt local. Il devra définir le projet urbain dont la faisabilité aura été expertisée ainsi que les moyens d’ingénierie mobilisés par la collectivité. Et ce dans le même calendrier que le contrat de ville, à savoir pour avril/mai 2015.


Dans un deuxième temps sera élaboré le programme opérationnel détaillant les PRU. Il devra obligatoirement intégrer les objectifs suivants : diversification de l’habitat et mixité fonctionnelle ; désenclavement et mobilité ; transition écologique et les réalisations prenant en compte les usages comme des enjeux de gestion et de sécurité ; le dispositif de pilotage (équipe dédiée) et d’évaluation. Pour chaque PRU, une « maison du projet » devra être mise en place pour permettra la co-construction du projet avec les habitants.